L'atelier étant fermé en fin d'année, les délais passent temporairement à 50 jours !

Comprendre le diamant pour mieux choisir !

Pierre d’exception, le diamant fait tourner les têtes. Mais tous les diamants ne se valent pas. Lorsque l’on souhaite choisir un bijou orné d’un diamant, dans le cas d’une bague de fiançailles par exemple, le choix de la pierre et de sa qualité est primordial. Aujourd’hui, on vous éclaire sur les critères de qualité d’un diamant et comment bien le choisir. Suivez le guide.

Rihanna Diamant

Rentrons tout de suite dans le vif du sujet. Lorsque l’on parle d’un diamant, ses caractéristiques sont habituellement représentées par les 4Cs : Carat (son poids), Color (sa couleur), Clarity (sa pureté) et Cut (sa qualité de taille). L’impact de ces critères est réel sur la manière dont le diamant va renvoyer et décomposer la lumière, le fameux “feu du diamant” (les couleurs de l’arc en ciel) 😍.

Ces critères de qualité sont évalués par des laboratoires indépendants tel que le GIA (américain) ou le HRD (belge). À partir de 0,30 carats chez Breidal, nos diamants sont marqués au laser et identifiés par un certificat unique, qui vous est délivré avec votre bijou. Une véritable carte d’identité de votre pierre, reprenant toutes ses caractéristiques (les 4Cs bien sûr mais également des informations sur la symétrie, le polissage ou encore la fluorescence de votre pierre).

Afin de faire notre choix dans nos approvisionnements de diamants, nous nous sommes basés sur deux éléments :

  1. L’homogénéité : nous estimons que cela n’a pas de sens d’opter pour un diamant d’un blanc exceptionnel mais avec de nombreuses inclusions, qui en feront un diamant moins pur et donc moins brillant (et vice-versa…). Cela n’a alors plus aucun intérêt d’avoir une couleur d’un blanc remarquable… Si c’est le cas, on parle d’une pierre “à côté” dans le métier et ce sont généralement ces diamants que l’on trouve à prix bradé chez des revendeurs peu regardants sur la qualité de leurs bijoux ! Attention également à contrôler la qualité de taille, la symétrie et la fluorescence… car un diamant s’appréhende dans son ensemble.
  2. Le rapport qualité-prix : à partir d’une certaine exigence, la rareté fait que les prix s’envolent. Ce peut être une bonne logique pour faire un placement financier (c’est aussi ça le diamant). En revanche, pour un bijou, si la différence à l’oeil nu est invisible, y compris pour un oeil expert, nous n’y voyons pas l’intérêt (et votre porte-monnaie non plus d’ailleurs 💸)

Chez Breidal, nous avons fait le choix de ne travailler qu’avec des diamants de qualité G VS2 au minimum (sur des diamants allant de 0,01 à 5 carats), ce qui correspond au standard des grandes maisons de la place Vendôme. Cet article est fait pour vous aider à comprendre à quoi cela correspond, et pourquoi nous faisons ce choix.

Carat (poids)

Le premier critère, et le plus connu. Il s’agit tout simplement du poids de la pierre. Sachez qu’un carat correspond à 0,2 grammes. De fait, plus on augmente le poids, plus la pierre est grosse.

Il faut savoir que le prix d’un diamant augmente de manière exponentielle lorsque son poids augmente. Deux diamants de 0,50 carats seront ainsi bien moins chers qu’un diamant d’1 carat. Pourquoi ? Tout simplement parce que les plus grosses pierres sont plus rares.

Pour vous donner un ordre d’idée, sur un pavage (les petites pierres que l'on peut retrouver autour d'une alliance par exemple), les diamants font autour de 0,01/0,02 carats chacun. Pour ce qui est d’une bague de fiançailles de type solitaire, nous vous conseillons de partir sur 0,30 carats au minimum. Vous pouvez ensuite, si vous en avez l’envie et le budget, viser des diamants (beaucoup) plus gros. Sachez seulement que cela a une énorme influence sur le prix du bijou 🚀.

Color (couleur)

Ce critère correspond à la couleur du diamant. Elle est évaluée entre D et Z, de blanc exceptionnel à teinté. Lorsqu’il est teinté, le diamant arbore des nuances jaunâtres ou marrons, peu flatteuses. Il est forcément moins esthétique que lorsqu’il est bien blanc. Néanmoins, un diamant intensément teinté peut aussi être un parti-pris, sur une bague au style vintage par exemple. Et bien entendu, il n’est pas question ici des diamants de couleurs qui possèdent une autre règle pour les graduer.

Chez Breidal, nous avons fait le choix d’opter pour des diamants de couleur F ou G minimum (qui correspond à un blanc extra) et donc au-dessus du milieu de gamme qui est plutôt H.

L’anecdote : certains d’entre vous se demanderont pourquoi de D à Z, et pas de A à Z. La raison est simple : les acteurs du marché se laissent une marge de manoeuvre pour aller vers des diamants encore plus blanc (que blanc).

Clarity (pureté)

Il s’agit là de la pureté de la pierre, c’est-à-dire de la présence ou non de “défauts” dans la pierre, que l’on appelle inclusions. Ces inclusions peuvent être visibles ou non à l’oeil nu, avec ou sans loupe grossissante x10. La pureté a un impact sur la qualité du diamant puisque lorsqu’il présente des imperfections de ce type, celles-ci font obstacle au passage des rayons lumineux et rendent la pierre moins brillante. La pureté est notée de F à I3 (par le laboratoire GIA), de cette manière :

  • Aucun défaut visible, y compris avec une loupe grossissante x10 (F et IF)
  • Minuscules inclusions, visibles mais difficilement identifiables avec une loupe grossissante x10 (VVS1 et VVS2)
  • Très petites inclusions, invisibles à l’oeil nu mais aisément visibles avec une loupe grossissante x10 (VS1 et VS2)
  • Petites inclusions, visibles à l’oeil nu par un expert ou une personne avertie et très visibles avec une loupe grossissante x10 (SI1 et SI2)
  • Et inclusions visibles, facilement visibles à l’oeil nu, y compris par quelqu’un de non-initié (I1, I2 et I3)

Chez Breidal, nous avons opté pour une qualité VS1-2, c’est-à-dire des diamants avec de très petites inclusions, invisibles à l’oeil nu mais que l’on peut repérer avec une loupe grossissante x10. Avec ce choix, éclat et lumière garantis pour votre diamant 💎 et rapport qualité/prix imbattable !

Cut (qualité de taille)

Cela correspond à la qualité de la taille, de la coupe de notre diamant. Elle est notée d’Excellente à Moyenne. Quelle que soit la forme de la pierre, une coupe équilibrée et correctement effectuée garantit plus d’éclat et une pierre qui renvoie d’avantage de lumière (toujours ce fameux éclat et feu du diamant). Une coupe moyenne ne signifie pas que le diamantaire a fait un mauvais travail. Il faut avoir à l’esprit que leur travail est de tailler le diamant brut en ayant le moins de perte possible tout en réalisant la plus belle pierre. En fonction de la forme initiale du diamant, ils doivent donc composer… et parfois aboutir à une taille qui est qualifiée de moyenne.

Notre choix chez Breidal est de nous limiter à une qualité de taille Excellente ou Très Bonne. Ainsi, vous avec la certitude d’avoir un diamant qui ne pâtira pas d’un défaut évident.

L’anecdote : on surnomme souvent à tort le vendeur de diamant, “diamantaire”. Mais en réalité, nous faisons la distinction entre le négociant en diamants et le diamantaire (qui taille les diamants).

Et ce n’est pas tout !

En plus des 4Cs, s’ajoutent la qualité du polissage et la symétrie du diamant, tous deux notés d’Excellent à Moyen. Bien poli et plus symétrique, le diamant, une fois de plus, renvoie plus de lumière. Sur ces deux critères, comme pour la taille, nous ne proposons que des qualités allant d’excellentes à très bonnes. L’assurance d’un diamant quasiment parfait de bout en bout 😉.

Autre particularité du diamant souvent négligée… sa fluorescence ! Un diamant peut naturellement réagir à la lumière ultraviolet. Une forte fluorescence aura un impact sur le rendu de la pierre (généralement blanchâtre/laiteux) à la lumière du jour. Nous vous conseillons donc de préférer une fluorescence faible ou nulle.

Au final…

Comme nous vous le disions au début de cet article, c’est cet équilibre que nous essayons de trouver pour sélectionner pour vous des diamants que vous serez fier de porter ou d’offrir… tout en étant extrêmement attentif au rapport qualité/prix, qui reste pour nous un critère essentiel, aussi bien pour le diamant que pour le bijou.

C’est la raison pour laquelle, alors que de nombreux acteurs de la joaillerie et les bijouteries de grandes enseignes, utilisent des diamants de qualité HSI (simplement blanc et comportant des petites inclusions plus ou moins visibles pour un oeil averti), nous avons fait le choix, chez Breidal, de ne travailler qu’avec des diamants de qualité FG-VS, blanc extra et seulement de très petites inclusions invisibles à l’oeil nu.

Vous voilà maintenant armé pour bien comprendre le ou les diamants de votre bijou, prêt.s à briller de mille feux 🤩.

 

Livraison offerte

Livraison sécurisée contre signature, partout en France et retours faciles.

Retour gratuit sous 30 jours

Un bijou non porté peut-être renvoyé gratuitement pendant 30 jours.

Remise à taille offerte

La première mise à taille de votre bague est offerte.

Garantie à vie

Tout défaut constaté sur votre bijou sera réparé... même dans 15 ans !